SONDAGE 32 % DES FRANÇAIS DÉSIRENT UNE MAISON

LOYERS EN FAIBLE PROGRESSION

La progression des loyers reste « très modérée », plus 0,6 % sur un an, selon une étude réalisée par Clameur. Cette légère progression cache en revanche des disparités selon les régions. Ainsi les loyers poursuivent leur progression, mais à un rythme plus lent en Franche-Comté (0,2 %), dans le Nord-Pas-de-Calais (0,4 %), en Midi-Pyrénées (0,5 %) et dans le Centre (0,7 %). Les loyers progressent en revanche à un rythme plus soutenu en Rhône-Alpes (1,1 %), en PACA (1,2 %), en Île-de-France (1,5 %), en Languedoc-Roussillon (2 %), en Bretagne (2,3 %) et surtout en Auvergne (4,1 %). Pour autant, les loyers reculent encore assez lentement. Le recul le plus soutenu concerne la Lorraine (-2,3 %), les Pays de la Loire (-2,4 %), le Limousin (-2,6 %), l’Alsace (-2,9 %), le Poitou-Charentes (-3,3 %) et la Champagne-Ardenne (-3,5 %).

ÉCO-CHAUFFAGE OUI AU SOLAIRE

Cyril Hou/Shutterstock
Cyril Hou/Shutterstock

Les Français sont 21 % à déclarer posséder un équipement permettant d’utiliser des énergies renouvelables pour leur consommation domestique, 9 % envisagent d’acheter un tel équipement dans les douze prochains mois, selon une étude publiée par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Parmi ces derniers, 60 % choisiraient une installation solaire comme moyen de chauffage de leur maison. Selon un autre sondage réalisé par Opinionway, la production d’énergie solaire serait perçue comme une solution d’avenir au niveau national et européen, respectueuse de l’environnement, plus économique à produire et moins polluante. 90 % des Français se déclarent favorables à l’installation des panneaux photovoltaïques sur la toiture de leur maison ou de leur immeuble.

Baisse des taux d’intérêt

Pour le mois de février, les taux des prêts se sont établis en moyenne à 3,64 % contre 3,75 % en janvier 2010, selon le tableau de bord de l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Avec des taux moyens à 3,79 % pour l’accession dans le neuf et 3,59 % pour l’accession dans l’ancien, pratiquement toute la production de crédits (99,4 %) a été réalisée en février à un taux inférieur à 4,50 % et 80,7 % des prêts sont actuellement à un taux inférieur à 4 %. La durée des prêts s’est établie à 209 mois en février (234 mois pour l’accession dans le neuf et 224 mois pour l’accession dans l’ancien).

Posté le 29/03/2010