Dans le neuf : L’embellie !

Dans l’ancien : Stabilité des prix

Elenathewise
Elenathewise

Selon l'indicateur de conjoncture Markémetron publié par l'Union des maisons françaises, le nombre de maisons individuelles en secteur diffus, commercialisées en France sur les douze derniers mois, est de 178 700. Le marché enregistre une hausse de 18% par rapport aux 12 mois précédents (mars 2008 à février 2009), avec une augmentation significative en février 2010 de 35?% par rapport au mois correspondant de l'année précédente. Les ventes de maisons individuelles sont en hausse sur la France entière mais leur évolution cache de fortes disparités régionales. Ainsi, les hausses les plus marquées ont été enregistrées dans le Nord (29?%) et en Île-de-France (27?%) alors que l'Est affiche la performance la plus faible de l'année avec une progression de seulement 6?% des ventes

Propriétaires : De plus en plus nombreux

Selon une étude publiée par l'Insee, les ménages français sont de plus en plus nombreux à devenir propriétaires de leur logement. Entre 2002 et 2006 en effet, plus de 600 000 ménages ont acheté, chaque année, leur résidence principale. C'est un tiers de plus que dans les années 80. À titre de comparaison, ils étaient 500 000 entre 1997 et 2001. Par ailleurs, tous les ans, quelques dizaines de milliers de ménages deviennent propriétaires par héritage ou donation. La plupart du temps, les Français achètent une maison. Entre 2002 et 2006 en effet, 70?% des achats immobiliers ont été des maisons individuelles, même si cette proportion est légèrement en baisse par rapport aux années précédentes. Aujourd'hui, l'achat de la résidence principale représente pour les Français 4,2 années de revenus en moyenne (période 2002-2006), contre 3,1 ans de revenus pour la période 1997-2001.

La loi Scellier

Le gouvernement souhaite apporter certaines modifications au dispositif Scellier avant la rentrée scolaire. Il s'agit de rassurer les investisseurs qui achètent dans le neuf pour louer. La modification proposée par le secrétaire d'État au Logement concerne le plafond des loyers présentés aux futurs acquéreurs. Le dispositif Scellier connaît un vif succès : sur 106 000 logements neufs achetés en 2009, 66 000 l'ont été au titre d'investissement. Mais le dispositif connaît aussi certains dysfonctionnements. Certains loyers sont évalués au-delà de la valeur du marché et ne trouvent pas preneur.

Posté le 16/06/2010