LES PRÊTS DANS LE NEUF, MODE D’EMPLOI

Trois questions à alain david, directeur cetelem immobilier france.

DEPUIS DEUX ANS, CETELEM SE PENCHE SUR LE MARCHÉ DE L’IMMOBILIER ET SORT UN OBSERVATOIRE. CE DERNIER, INTITULÉ PRIMO-ACCÉDANTS, LE PARCOURS DU COMBATTANT POINTE LES DIFFICULTÉS RENCONTRÉES POUR UNE PREMIÈRE ACQUISITION. QU’EN EST-IL DANS LE NEUF ?

Alain David. Le groupe publie la seconde édition de son Observatoire de l'immobilier. Cetelem, marque commerciale de BNP Paribas Personal Finance, fait ses observations par le biais du crédit immobilier et ce, depuis longtemps, notamment sous l'enseigne UCB. Les primo-accédants représentent actuellement 30?% des propriétaires et pourtant leur parcours est semé d'embûches économiques, sociologiques, financières... Heureusement, le prêt à taux zéro ou le pass-foncier, puissants leviers financiers pour le neuf échappent à des critères objectifs et sont octroyés dès l'instant où les emprunteurs répondent à des conditions strictement définies. Mais le PTZ, aussi efficace soit-il, n'est en aucun cas un prêt principal, et il faut donc l'accompagner d'un ou plusieurs autres prêts, notamment du secteur libre, et proposer des montages qui allègent la charge de l'emprunteur.

QUELLES OFFRES PARTICULIÈRES FAITES-VOUS À UN JEUNE EMPRUNTEUR SE LANÇANT DANS L’ACHAT D’UN LOGEMENT NEUF ?

A.D. Nous proposons, par exemple, pour un logement Bâtiment basse consommation, un prêt vert de 6 000 € à 2?%. Pour la construction d'une maison individuelle, nous prévoyons un dépassement de 5?% de travaux supplémentaires que l'emprunteur peut prendre ou non... Pour des emprunteurs de moins de 35 ans, nous proposons une baisse de 50?% de la prime d'assurance, pendant les cinq premières années. Pendant la période de construction du logement, pour éviter de payer un loyer et une mensualité de prêt, nous mettons en place un différé partiel ou total du crédit permettant de ne commencer le remboursement du prêt qu'à l'issue de la construction. Par ailleurs, pour faire le plein des prêts tout en étalant leurs charges dans le temps et alléger la mensualité, nous pratiquons le lissage des prêts.

COMMENT PERCEVEZ-VOUS LES PRÉMICES DU REMANIEMENT DU PTZ ?

A.D. Je pense qu'un prêt à taux zéro renforcé au niveau des économies d'énergie et plus précis au niveau des zones est tout à fait pertinent. Cela m'apparaît plus lisible et donc plus facile à expliquer, sachant que le PTZ est un formidable outil pour améliorer la solvabilité des acquéreurs.

Posté le 15/09/2010