TRAVAUX VERTS : EN HAUSSE

PATRIMOINE, ÇA BOOSTE

Le patrimoine des Français serait boosté par l’immobilier. C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude des Cahiers de l’épargne. Après avoir baissé en 2008 et s’être stabilisé en 2009, le patrimoine global des ménages français devrait afficher une progression de 5?% en fin d’année, grâce notamment à la hausse du prix de l’ancien. C’est en effet la reprise des prix qui, selon cette étude, expliquerait cette croissance inattendue. La pierre, qui représente les 2/3 du patrimoine des ménages, permettrait ainsi de compenser d’autres facteurs beaucoup moins favorables, comme la baisse du taux d’épargne qui devrait passer à 15,5?% à la fin 2010.

NEUF, ÇA REPART

L’immobilier neuf deviendrait-il plus attractif pour les Français ? Oui, selon un sondage réalisé par TNS Sofres pour le promoteur immobilier Nexity. En effet, 39?% des sondés déclarent souhaiter acquérir un logement neuf contre 36?% en début d’année et 32?% en janvier 2009. Toujours selon le sondage, le logement serait actuellement la 5e préoccupation des Français, après l’emploi (69?%), le pouvoir d’achat (47?%), les retraites (35?%) puis la santé publique et l’assurance-maladie (25?%). De son côté le dernier indicateur du logement neuf s’établit à 5,2?% contre 4,8?% en janvier 2010 retrouvant ainsi son niveau de la rentrée de 2009.

PRIX DANS L’ANCIEN, LA HAUSSE

Au deuxième trimestre 2010, les prix des logements anciens ont progressé de 1,7?% selon la dernière édition de l’indice publié conjointement par les notaires et l’Insee (Institut national des statistiques et des études économiques). Il s’agit de la quatrième hausse consécutive des prix des logements anciens (1,7 % pour les maisons et 1,6?% pour les appartements). Les prix de l’immobilier ancien sont ainsi en hausse de 6?% sur un an, 6,2?% pour les appartements et 5,8?% pour les maisons. À noter que la hausse des prix immobiliers sur douze mois est encore plus prononcée dans la capitale avec 9,8?%.

Posté le 13/10/2010