RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012, CE QUI VA CHANGER

D'ici à la fin de l'année seront publiés les textes officiels qui décriront les principes et les exigences de la réglementation thermique 2012 (rt 2012).

EXIGENCES DE RÉSULTAT

Afin de limiter les usages du chauffage, de la climatisation et de l'éclairage, la RT 2012 impose une efficacité énergétique minimale du bâti (Bbiomax) tenant compte du niveau d'isolation thermique du bâtiment. Elle fixe également une exigence de consommation maximale (Cmax) d'énergie primaire à 50 kWh/m²/an en moyenne, pour le chauffage, la ventilation, la climatisation, la production d'eau chaude sanitaire et l'éclairage. Enfin, elle définit une exigence de confort durant la saison d'été sans recourir à la climatisation, en imposant que la température n'excède pas un certain seuil dans le cadre de mesures précises.

EXIGENCES DE MOYEN

En parallèle, la RT 2012 décrit des obligations de moyens pour la mise en oeuvre de ces exigences. Notons, par exemple, les impératifs de traitement des ponts thermiques et la naissance d'une surface minimale de baies vitrées imposée. Déjà en oeuvre dans les bâtiments tertiaires depuis le 1er juillet 2011, la RT 2012 sera applicable aux bâtiments résidentiels le 1er janvier 2013.

Posté le 12/10/2011