MÉDITERRANÉE, TOUJOURS UN TON AU-DESSUS

Les résidences services ont le vent en poupe et les promoteurs s'attachent à diversifier les produits pour s'adapter au marché.

Nous commençons à voir des investisseurs qui se prévalent de la loi Duflot.

© Droits réservés
© Droits réservés

Depuis le premier trimestre, on note un ralentissement des rythmes de ventes. Le marché est difficile et il faut travailler plus pour obtenir des résultats, mais la demande est là et cela nous rassure. La crise et la frilosité des banques impactent l'activité. Il faut aussi prendre en compte le temps nécessaire aux clients pour se saisir de la loi Duflot. Nous vendons surtout à des résidents principaux mais nous commençons à voir des investisseurs qui se prévalent de ce dispositif. En Provence, nos produits rencontrent un large public. Le Pays d'Aix est toujours attractif, notre programme de Trets en témoigne. Le Rove est un marché exceptionnel pour les locaux et nous avons découvert Martigues, une ville très attrayante. Notre opération de deux cent cinquante logements, Gran'Voiles, lancée en 2011, plaît beaucoup.

Isabelle Jaubert
Directrice commerciale de Cogedim Provence
Logo Cogedim
www.cogedim-logement.com

La Côte d'Azur reste une valeur sûre.

© Droits réservés
© Droits réservés

Les Alpes-Maritimes et l'Est varois restent des îlots de dynamisme : le prix moyen au m² a d'ailleurs légèrement progressé en 2012. Ce territoire intéresse toutes les clientèles. Les résidents principaux bénéficient de conditions très avantageuses, avec des taux d'intérêt au plus bas et un PTZ favorable. À ce sujet, nos programmes à Nice (West Parc) et à Mandelieu (L'Île Ô Vert) se vendent bien. En résidence secondaire, le haut de gamme est aussi porteur. À Cannes, nous vendons trois opérations à une clientèle française et étrangère jusqu'à 11 000 euros/m² ! La proximité de l'aéroport international de Nice reste un atout déterminant. Seuls les investisseurs se montrent encore un peu frileux, malgré les atouts indéniables de la loi Duflot. L'investissement immobilier reste toujours le placement le plus pérenne !

Patrice Frager
Directeur commercial de Cogedim Méditerranée
Logo Cogedim
www.cogedim-logement.com

Nous croyons au potentiel de l'écoquartier Pierres Vives, à Montpellier.

© Droits réservés
© Droits réservés

En Languedoc-Roussillon, Montpellier reste la locomotive de l'immobilier neuf. La ville est attractive pour les actifs, les étudiants et les retraités. La proximité du littoral joue à plein. Nous ciblons cette métropole où plusieurs de nos opérations vont démarrer, en centre-ville, d'ici la fin de l'année. En attendant, nous avons misé sur Pierres Vives, au nordouest. Nous croyons beaucoup en cet écoquartier et en la réussite de notre programme Première Pierre, une résidence de vingt-neuf appartements avec commerces de rez-de-chaussée, livrable en mars 2014. À Pierres Vives, l'architecte Zaha Hahid a construit la cité du savoir et des sports, dans laquelle se trouvent les archives départementale et une médiathèque. Cela va donner vie à un quartier situé à quinze minutes des facultés. Nous avons déjà attiré des primo-accédants et quelques investisseurs. Sous conditions de ressources, les premiers bénéficient d'une TVA à 7 % et d'un prix imbattable à Montpellier de 2 400 euros/m².

Florence Robert
Responsable des ventes de Cogedim Languedoc-Roussillon
Logo Cogedim
www.cogedim-logement.com

Posté le 20/01/2012