GRAND OUEST, EN BONNE PLACE

L'emplacement et la qualité des biens restent deux valeurs sûres, tant pour les acquéreurs que pour les investisseurs.

Au-delà du prix, le seul critère qui compte véritablement c'est l'emplacement !

Kaufman & Broad, aujourd'hui, c'est huit cents collaborateurs dans toute la France, un maillage du territoire conforme aux zones de marché, une présence dans les douze plus grandes métropoles hexagonales. En région ouest, nous avons deux agences, l'une à Nantes, l'autre à Rennes, avec comme territoire d'action la Bretagne, les Pays-de-Loire et pour limite basse La Rochelle. Nous sommes, bien sûr, majoritairement tournés vers le logement et l'ensemble des métiers associés à la promotion immobilière. Dans notre secteur, Nantes Métropole est la zone où l'activité est la plus importante. Vient ensuite la frange côtière avec La Baule, Pornic, Saint-Malo et Dinard. Nous développons aussi quelques opérations exceptionnelles à Brest et à La Rochelle. À l'année, nous commercialisons près de cinq cents biens. Notre coeur de cible a évolué avec la conjoncture récente. Ainsi, nous avons élargi nos activités et touchons une clientèle importante de primo et secundoaccédants à la résidence principale, avec des logements dits à prix maîtrisés. Nous travaillons aussi avec des investisseurs en Duflot et Censi-Bouvard, sur la base de résidences gérées à destination des étudiants, des seniors et du tourisme d'affaires. À La Baule et à Pornic, nous touchons également une clientèle en quête d'une résidence secondaire. Mais notre objectif principal est bien de reconquérir une clientèle d'accédants/résidants à la propriété. Dans ce but, nous devons leur proposer des produits adaptés dans une gamme de prix correspondant à leur solvabilité. Par exemple, le montant moyen des transactions nantaises flirte actuellement avec les 3 700, voire les 3 800 euros/m², un budget davantage à la portée des investisseurs que des accédants à la propriété. Pour ceux-ci, nous mettons actuellement en place une opération dans la ZAC Euronantes. Ce projet opte pour un parti pris architectural révolutionnaire, tout en courbe. En tout, cent quarante logements, dont quarante en accession maîtrisée, sortiront prochainement de terre, dans des bâtis pouvant monter jusqu'à R+17 et pour des budgets affichés en dessous de 3 500 euros/m². Par ailleurs, nous réalisons des opérations de standing, à l'image du Carré Lafayette, livré à l'horizon 2014 place Aristide-Briand, à Nantes. Soixante-six logements vont prendre place au sein d'un immeuble classé que nous restructurons entièrement. Les surfaces proposées atteindront jusqu'à 160 m², pour des budgets compris entre 5 000 et 5 500 euros/m².

Christophe Duretete
Directeur régional Ouest de Kaufman & Broad
Logo Kaufman & Broad
www.ketb.com


Posté le 18/09/2013