ÎLE DE FRANCE, IVRY À L'HEURE DU RENOUVEAU

Trois programmes sortent de terre et revisitent le paysage urbain d'Ivry confluences.
La ville d'Ivry-sur-Seine a engagé depuis 2001 un processus de rénovation urbaine autour de la place Gambetta au quartier Confluences. Cette opération prévoit la création de nombreux logements et d'espaces publics sur une zone de 145 hectares. Au programme d'ici 2025, la construction de cinq mille six cents logements, 570 000 m² de bureaux et de locaux d'activité, 60 000 m² d'équipements publics, 20 000 m² de commerces, un parc de 3,5 hectares en bord de Seine, un pont, un pôle universitaire et, enfin, la prolongation de la ligne 10 du métro parisien.

La première phase, commencée, doit durer jusqu'en 2016.

La deuxième et la troisième sont prévues jusqu'en 2025. En octobre dernier, trois programmes immobiliers situés sur l'îlot du futur groupe scolaire, rue Émile-Blin, ont été présentés au public à la Banque Confluences. La résidence Madiba proposera soixante-quatre logements en accession à la propriété, pour un coût unitaire de 3 375 euros/m², et quarante locatifs. Le deuxième programme est la résidence Ampère. Elle verra cohabiter cinquante-six logements en accession à la propriété et trente et un sociaux au sein de deux bâtiments rassemblés autour d'un jardin central. Enfin, soixante et un logements sociaux vont sortir de terre avec des « maisons superposées ». En plus de ces nouvelles réalisations, le square de la Minoterie, le boulevard Paul-Vaillant-Couturier, le parvis du futur groupe scolaire et celui du collège ont été aménagés avec, notamment le développement d'espaces verts et l'ouverture sur la Seine. Ce projet, à la confluence de la Seine et de la Marne, est un pôle de développement majeur du sud de la métropole francilienne.



Nogent-sur-Marne haut de gamme.

Le nouveau quartier d'affaires Baltard de Nogent-sur-Marne prend forme autour de la gare RER. La commercialisation d'une nouvelle résidence, au-dessus du Pavillon Baltard a commencé. Les Terrasses de Baltard comprend deux petits immeubles d'une cinquantaine de logements allant du studio à 188 000 euros aux cinq-pièces en duplex avec terrasse à plus d'un million d'euros. La livraison des premiers est prévue pour le dernier trimestre 2016. Cet ensemble résidentiel sera complété de commerces, bureaux et services, articulés autour d'un cheminement piétonnier.



Juvisy-sur-Orge, art moderne.

L'ancienne auberge du Pavillon sera démolie à la fin de l'année pour laisser place à trente-trois logements dont cinq en accès social, du studio au cinq-pièces. Leur livraison est prévue pour l'été 2016. Ce projet inclut également un parking de trente-sept places au sous-sol et deux commerces de proximité en rez-de-chaussée. Par ailleurs, la commercialisation de la résidence privée Modern Art a débuté. L'ensemble comprend soixante-dix-sept logements avec balcons, terrasses, jardins privatifs ainsi qu'un commerce avec vue sur le parc de l'Observatoire, classé monument historique. L'offre s'étend du studio aux quatre-pièces, proposés à 3 994 euros/m². Il faudra attendre le dernier trimestre 2015 pour la livraison de ce programme.



La Maule, forme et seniors à l'honneur.

À cinquante minutes de Paris, La Maule, dans les Yvelines, sera la première commune d'Île-de-France à accueillir une résidence villa senior. Ce nouveau concept de résidences-services non médicalisées pour retraités proposera sur un hectare, près du château de la commune, douze villas de 400 m² divisées en une cinquantaine d'appartements allant du studio aux trois-quatre-pièces. Les prestations seront également au rendez-vous. Les futurs pensionnaires bénéficieront d'une maîtresse de maison et d'un concierge qui assurera la vie de la communauté. Au nombre des services, sont prévus un cabinet médical, un salon de coiffure, des commerces de proximité ainsi qu'un atelier de réparation et de location de VTT pour la remise en forme. Ce projet devrait voir le jour d'ici 2016.


Posté le 02/12/2013