BIEN ACHETER SUR PLAN

Pas évident d'acheter sur plan, même dans le cadre protecteur de la VEFA. Conseils pour éviter les déceptions.
La majorité des logements neufs en France est commercialisée « sur plan », dans le cadre d'un contrat de vente en l'état futur d'achèvement (Vefa) strictement réglementé. Le principe : l'acquéreur devient propriétaire au fur et à mesure de la construction et le paiement s'échelonne aussi en fonction de l'avancée des travaux. La vente sur plan est assortie de garanties qui protègent l'acheteur des défauts de conformité et des vices de construction. Et des pénalités sont prévues en cas de retard de livraison.

Hormis ce cadre protecteur.

Si la formule séduit, c'est qu'elle possède tous les avantages liés à l'acquisition d'un bien neuf : frais de notaire attractifs, exonération temporaire des taxes foncière et d'habitation dans de nombreuses communes, pas de travaux à prévoir, factures de chauffage réduites (logements BBC)... Le candidat à l'achat peut en outre opter pour un prêt Vefa intéressant ou pour un régime fiscal de bailleur dans le cadre d'un investissement Duflot. Séduisant ? Sans conteste. Mais avant de se lancer, il convient, comme pour n'importe quel autre achat immobilier, de prendre quelques précautions.



Rendez-vous toujours sur place.

Pour juger de l'environnement, du quartier, des équipements, des transports... Et cela même si les travaux n'ont pas commencé. Faites des visites à des heures différentes pour repérer les éventuelles nuisances. Renseignez-vous à la mairie pour savoir s'il existe d'autres projets dans le quartier.



Veillez à la qualité du programme.

Repérez sur la maquette le logement qui vous intéresse. Pensez à l'exposition, à l'ombre portée des bâtiments voisins. Lisez bien les descriptifs techniques : nature et qualité des matériaux, revêtements, équipements collectifs prévus, jardins privatifs, taille des parkings, activités commerciales en rez-de-chaussée... La composition de l'immeuble (studios à louer ou plus grandes surfaces) vous renseignera sur ses futurs occupants.



Demandez à consulter les divers plans.

Avec les cotes précises qui vous informeront sur votre futur logement mais aussi sur l'emplacement des gaines de ventilation qui sont source de bruit, ou la distribution intérieure du bâtiment et les circulations. Reste que peu de personnes sont familiarisées à la lecture d'un plan technique. N'hésitez pas à vous faire aider ! Et décortiquez la notice descriptive de l'appartement : quel type de carrelage, nombre de prises électriques, lave-mains dans les toilettes... Si vous souhaitez des changements, faites-le notifier sur la réservation.



Enfin, optez pour un promoteur de bonne réputation.

Visitez ses autres réalisations, faites jouer le bouche à oreille et vérifiez qu'il est bien assuré. Mieux vaut que la garantie couvrant l'achèvement des travaux ait été souscrite auprès d'un organisme spécialisé extérieur (garantie extrinsèque). Ces précautions prises, vous pourrez profiter en toute quiétude des avantages de la formule.


Posté le 27/01/2014