GRAND OUEST, LE SOUFFLE DU SUCCÈS

De belles réalisations au sein d'un secteur géographique porteur font le bonheur des acquéreurs de la région.

Implantés à Nantes, nous intervenons dans le Grand Ouest, Saint-Nazaire, Nantes, Pornichet, Guérande notamment.

Comment se comporte le marché de l'immobilier dans votre territoire ?
La métropole Atlantique, sur laquelle ADI exerce depuis plus de douze ans, est un territoire qui reste attractif, malgré une conjoncture nationale tendue et une demande de logements qui reste terne. Notre marché résiste globalement du fait de l'attractivité de la ville de Nantes, plébiscitée pour sa qualité de vie, son dynamisme économique et culturel et ses grands projets urbains. La demande de logements provient du marché locatif et donc des investisseurs, qui trouvent ici une offre pertinente tant en termes de rentabilité locative que de valeur patrimoniale. Elle provient aussi, pour près de 45 %, des accédants à la propriété, ce qui nous a amenés à concevoir une offre spécifique adaptée, tout particulièrement pour les primo-accédants, ces derniers étant intéressés davantage par de plus petits logements (de type T2 et T3) pour débuter leur parcours d'achat.
Qu'en est-il des investisseurs ?
Les investisseurs sont bien présents, notamment dans l'agglomération nantaise. L'offre en logements collectifs n'y est d'ailleurs pas assez importante pour répondre aux besoins, d'autant que le marché locatif fonctionne bien, avec des niveaux de prix raisonnables et des taux de vacance très faibles, notamment dans le neuf où ils sont inférieurs à 4 %.
Quelles sont les réalisations que vous développez dans ce secteur ?
Notre activité est orientée vers le logement résidentiel en occupation principale ou en investissement. À Rezé, nous lançons la commercialisation d'un programme, City Square, où une copropriété de trois petits immeubles, c'est-à-dire une soixantaine de logements et six maisons individuelles, seront proposés sous la marque EKO, qui nous permet de mettre en avant une offre spécifique, écologique, économique, écopratique, écodesign à destination des primo et secundo-accédants. Le tout dans un environnement proche du tramway et des commerces, avec de beaux espaces verts au bord du ruisseau de la Jaguère. Dans le même esprit, House Park entre également en commercialisation à Orvault bourg, à sept kilomètres de Nantes, commune à qui elle est parfaitement reliée par les transports en commun. Cette résidence sera composée de quarante-deux appartements du T2 au T4 et de cinq maisons sur le toit, offrant des terrasses de 100 m². Les deux pièces sont proposés à partir de 121 900 euros et les maisons dans un budget moyen de 220 000 euros.

Bertrand Mours
Directeur d'ADI Pays de la Loire
ADI
www.adi-logements.fr


Posté le 21/02/2014