RHÔNE-ALPES, SUR MESURE PLÉBISCITÉ

À la rencontre des désirs d'achats de leurs clients, les professionnels adaptent produits et secteurs de construction.

Depuis les dernières élections, les ventes semblent repartir à la hausse.

Comment se porte le marché ?
Nous proposons des produits moyens et haut de gamme dans des secteurs prisés et par conséquent captons peu les primoaccédants, dont le choix porte sur des biens situés en zone à TVA réduite. Nous travaillons donc avec des retraités ou futurs qui quittent leurs maisons pour le confort du centre-ville ou les communes en périphérie de Grenoble.
Comment vous adaptez vous à ces évolutions ?
Nous avons dû revoir nos grilles tarifaires, renégocier les prix de nos terrains avec leurs propriétaires, qui commencent à prendre conscience de la réalité du marché. Nous revenons également vers des biens plus naturels. Le Carré Vert, écoquartier que nous lançons à Coublevie, n'accueillera pas de voitures en surface et inclura un chauffage au bois et un potager collectif. Les T3 y sont présentés dès 169 936 euros et les maisons de 280 000 à 325 000 euros.

Sylvie Lavallée
Directrice commerciale d'Edifim Dauphiné
Edifim
www.edifim.fr



Les investisseurs qui comprennent le dispositif Duflot, reviennent peu à peu sur le marché.

Comment se répartit le marché immobilier en Rhône-Alpes ?
En Isère, il est à 80 % concentré dans l'agglomération de Grenoble, soit environ huit cents réservations en 2013 et une baisse de 35 % des volumes par rapport aux six dernières années où la moyenne était de mille deux cents par an. En Savoie et Haute-Savoie, 96 % du marché en logement collectif est concentré à Chambéry et Aix-les-Bains, et Annecy voit chaque année huit cents logements sortir de terre.
Qui sont les acquéreurs ?
Nous constatons une baisse des investisseurs, notamment en raison du plafonnement des loyers imposé par le Duflot. Pour notre part, nous proposons, en Isère, Savoie et Pays de Gex, des logements collectifs estampillés haut de gamme. Ainsi, la résidence Cap Vert à Poisy, au coeur de l'agglomération annécienne, labellisée BBC, propose vingt-six logements et séduit les candidats à l'habitation principale.

Olivier Gallais
Président d'Imaprim
Imaprim
www.imaprim-promoteur.com


Posté le 12/05/2014