ÎLE DE FRANCE, MANTES-LA-VILLE, TOUS AZIMUTS

La municipalité investit dans d'importants projets urbains qui transforment la ville.
La cité poursuit sa rénovation avec plusieurs programmes immobiliers d'envergure notamment le long du boulevard Salengro, proche des gares de Mantes-la-Ville et de Mantes-la-Jolie. En effet, l'ancien stade Léo-Lagrange devrait être rasé prochainement pour laisser place à une centaine d'appartements construits en deux tranches. Ils iront du T2 au T5, seront vendus entre 2 800 et 3 000 euros/m² et leur commercialisation est prévue pour juillet. Trente-cinq autres, en accession sociale à la propriété, seront réservés aux familles à budgets plus modestes. Enfin, une cinquantaine de logements sociaux seront érigés au même endroit. Cette opération vise à attirer une nouvelle clientèle de la première couronne parisienne en quête de logements abordables à proximité de la gare et d'équipements de qualité.

La piscine intercommunale Aquasport.

Également à l'ordre du jour sur ce même site, la piscine intercommunale Aquasport ouvrira au prochain semestre en remplacement de celle du parc de la Vallée. Elle disposera d'une zone d'échauffement à sec destinée aux compétiteurs, de 755 m² de plans d'eau répartis en deux bassins, et d'un centre de remise en forme de 528 m² comprenant saunas, hammam, etc. Toutes ces nouveautés s'inscrivent dans le cadre du projet Mantes-Université dont l'objectif est le renouvellement de l'offre commerciale, de logements, de formations et de loisirs à Mantes-la-Ville, Buchelay et Mantes-la-Jolie. Une étape significative sera franchie avec l'ouverture, d'ici fin 2015, du pôle commercial La Halle en Ville, prévoyant quatre-vingt-cinq boutiques sur 33 000 m², suivant des plans du cabinet d'architectes-urbanistes Reichen et Robert & Associés.

L'Haÿ-les-Roses, très branchée.

© Groupe Gambetta
© Groupe Gambetta

À proximité de Paris et des transports, Les Parisiennes, rue Gustave-Charpentier à L'Haÿ-les-Roses, sera une résidence à l'architecture contemporaine. Longés par une coulée verte qui contribuera à leur calme, quarante-huit logements labellisés BBC, répartis sur quatre immeubles de trois ou quatre étages, verront le jour d'ici à 2014. Ils iront du studio de 38 m² aux quatre pièces de 71 m² et seront accessibles en locatif social pour trente-huit d'entre eux et à la propriété pour un prix moyen de 4 000 euros/m². Ils seront prolongés par un jardin privatif, un balcon ou une terrasse et intégreront des prestations inédites comme une borne pour le chargement de véhicule électrique ou un placard multimédia.

Noisy-le-Grand, Château neuf.

Construite il y a une quarantaine d'années dans le secteur des Hauts-Bâtons, face au quartier des Cormiers à Noisy-le-Grand, la démolition et la reconstruction de la cité du Château-de-France, communément appelée « le 116 », est prévue pour juillet prochain. Le bailleur Emmaüs Habitat a entamé depuis plusieurs mois le relogement d'une partie des locataires afin de lancer ce programme en deux étapes. De juillet à novembre, la démolition d'une première tranche de quarante-six pavillons sera entreprise avant de nouvelles constructions. En lieu et place des bâtiments existants, d'ici à 2015, seront bâtis quatre immeubles neuf avec soixante-dix-huit logements pour Emmaüs Habitat et trente-cinq pour ATD Quart-Monde.

Villeneuve-le-Comte, dans sa nature.

© Hadt et Kozlicki et Majka
© Hadt et Kozlicki et Majka

Le projet de centre de villégiature Villages Nature, destination touristique initiée par Euro Disney et Pierre & Vacances Center Parcs, verra le jour en 2016 à Villeneuve-le-Comte. Ce sont 1 730 résidences de tourisme de standing qui vont sortir de terre sur un site d'une superficie de 259 hectares. Elles seront composées à 70 % de cottages individuels et à 30 % d'appartements/suites familiales en petits collectifs répartis en quatre villages : un central, un lacustre et deux forestiers. Les appartements et les cottages aux surfaces allant de 36 à 85 m² seront proposés selon plusieurs formules, y compris une possibilité d'occupation par les propriétaires comme c'est le cas pour la plupart des résidences de tourisme développées par Pierre & Vacances. Autre avantage, la faculté pour l'investisseur de bénéficier d'avantages fiscaux comme la récupération de la TVA sur le prix d'achat. La commercialisation devrait commencer à partir du mois de juin.

Posté le 31/05/2013