RHÔNE-ALPES, ESPACES VERTS

Des logements spacieux situés au coeur d'emplacements privilégiés : voilà deux des atouts majeurs aux yeux des acquéreurs de biens neufs.

Nous adaptons les projets aux désirs des clients et aux potentialités des terrains.

Quel est le concept de Maisons de Cèdre ?
Nous sommes constructeurs de maisons polygonales et nous avons, cette année, signé près de quarante projets en Rhône-Alpes. Les terrains restent toujours difficiles à trouver, mais en allant à la rencontre des municipalités pour expliquer, avant le dépôt des permis de construire, le concept de nos maisons bois, cellesci nous dirigent plus facilement vers les zones disponibles.
Que recherchent vos clients ?
Avant tout une grande pièce à vivre, de 50 à 60 m², autour de laquelle sont disposées quatre chambres, un garage et, éventuellement un sous-sol, selon la configuration du terrain. Toutes nos maisons sont construites autour d'un pilier central, mur porteur, qui ne génère pas de couloirs. À chacun, ensuite, de disposer les cloisons à sa convenance. Chez nous, hors foncier, le budget moyen de construction est de 260 000 euros.

Yoland Dheilly
Responsable de Maisons de Cèdre
Maisons de Cèdre
www.maison-de-cedre.fr



Très prisés, la première couronne grenobloise et le Grésivaudan combinent verdure et proximité urbaine.

Comment se comporte le marché ?
Après la période électorale, nous sentons un léger rebond, surtout au niveau des demandes. Notre problématique est l'impossibilité de coller aux budgets des primo-accédants, notamment dans les secteurs en TVA pleine, avec la densification des normes techniques, couplée aux règles d'urbanisme parfois complexes, les prix du neuf restent peu compressibles.
Existe-t-il des secteurs plus prisés que d'autres ?
Le marché est porté par la première couronne grenobloise et le Grésivaudan qui bénéficient de l'effet papy-boom. Les seniors, souvent déjà propriétaire et donc avec moins de problème de financement, cherchent de grands appartements en étage élevé avec ascenseur, à proximité des commerces et, bien sûr, des terrasses spacieuses, ainsi qu'une belle vue sur la chaîne de Belledonne. C'est le cas de nos projets, et notamment du Clos Victorine à Meylan : dix-huit appartements de standing dont la livraison est prévue fin 2015.

Guillaume Trignat
Directeur adjoint de Gilles Trignat Résidences
Gilles Trignat Résidences
www.trignat.com


Posté le 13/11/2014