OÙ INVESTIR DANS LE NEUF ?

Nantes, Toulouse, Bordeaux, Lyon... font partie du palmarès des dix villes les plus actives et attractives de France.
En 2014, la pierre demeure une valeur refuge et l'immobilier se maintient dans le trio de tête des placements préférés des Français en prévision de la retraite. Acheter un logement est effectivement une bonne piste pour augmenter ses revenus. Mais c'est également une bonne idée pour les jeunes locataires qui ne peuvent accéder à la propriété dans les grandes villes en raison du niveau des prix. Acquérir un studio ou un deuxpièces en région leur permettra alors de se constituer un apport en vue d'acheter, plus tard, une résidence principale. Mais se pose alors la question : où acheter ? Une récente étude* dresse le palmarès des dix villes où investir en 2014. L'enquête est basée sur de nombreux critères comme l'évolution des prix de l'immobilier neuf et ancien, le dynamisme du marché locatif, la croissance démographique sur cinq ans, le niveau d'emploi...
 

Nantes, Toulouse, Bordeaux et les autres.

Élue capitale verte de l'Europe en 2013, Nantes est la grande gagnante du palmarès. Cette agglomération, où nul n'ignore qu'il fait bon vivre, enregistre l'un des plus forts taux de croissance de population. Et pour cause : soixante mille emplois ont été créés dans l'agglomération en dix ans. Ce dynamisme rejaillit sur le marché de l'immobilier où les studios et les deux-pièces offrent les meilleurs rendements aux investisseurs. Toulouse, quatrième ville française, arrive en deuxième position du palmarès. La ville rose séduit chaque année vingt mille nouveaux venus et déploie une politique de construction ambitieuse pour les accueillir avec pas moins de six mille nouveaux logements par an intra-muros. Les ventes immobilières ont ainsi progressé de 10 % sur un an en 2013 et les investisseurs locatifs sont de retour. En troisième position, Bordeaux poursuit sa métamorphose avec de grands projets d'urbanisme et des milliers de logements prévus, notamment dans le secteur de la gare Saint-Jean qui prépare la mise en service de la LGV en 2017. Les prix désormais stabilisés autour de 4 000 euros/m2 ne découragent pas les investisseurs.



C'est Lyon qui arrive en quatrième position de ce palmarès.

Avec des projets immobiliers en périphérie qui offrent de bonnes performances. La capitale des Gaules est talonnée par sa voisine, Villeurbanne, qui poursuit sa mutation et où les prix en baisse permettent de belles occasions d'investissement et des rendements autour de 3 %. Montpellier et Paris s'inscrivent respectivement aux 6e et 7e places du palmarès avec une belle diversité de programmes neufs en passe d'être achevés qu'il convient de soigneusement étudier car les rendements ne sont pas égaux. En 8e position, Strasbourg propose des prix contenus et assiste à une belle progression des ventes en Duflot. Enfin, Clermont-Ferrand et Nîmes arrivent ex aequo à la 9e place du palmarès pour leur belle vitalité. Dans la préfecture du Puy-de-Dôme, les prix de l'immobilier sont en hausse mais restent attractifs pour les investisseurs. La préfecture du Gard offre, quant à elle, de belles occasions avec des prix à la baisse dans le neuf et des projets porteurs.

* 3e édition du Palmarès Explorimmo dix villes où investir en 2014.


Posté le 13/01/2016