LOUER MEUBLÉ, LES AVANTAGES SANS LES SOUCIS

Face aux incertitudes de la bourse et à la faible rémunération de l'épargne, investir dans un bien pour le louer meublé peut s'avérer une bonne affaire... Mais à condition de prendre quelques précautions. Nos experts vous conseillent.

Réaliser une étude de marché sérieuse.

Considérez avec soin le programme où vous souhaitez investir : son emplacement, les transports, les commerces... Puis, étudiez le marché locatif ainsi que la clientèle susceptible d'être intéressée par votre logement. Près des universités, vous viserez plutôt des étudiants ; dans les quartiers chics, une clientèle aisée à qui il vous faudra proposer des prestations haut de gamme.



Calculer avec soin la rentabilité de l'opération.

En général, une location meublée offre une rentabilité supérieure à celle d'un bien loué nu, avec des loyers plus importants et une fiscalité plus favorable. Mais ne considérez pas que la rentabilité nette de l'opération, c'est-à-dire en déduisant de vos futurs revenus locatifs : la taxe foncière, les charges de copropriété, les frais éventuels de gestion et d'assurances... N'oubliez pas, ensuite, de calculer l'impact sur vos impôts, en fonction du régime fiscal retenu.



Pourquoi ne pas confier le bien à une agence spécialisée dans la location meublée ?

Outre la gestion du bien au quotidien, l'agence peut s'occuper de sélectionner le locataire, de rédiger le bail et l'état des lieux... Les professionnels pourront vous conseiller car ils sont au fait de la législation et des contraintes qui s'attachent à la location meublée comme, par exemple, les équipements obligatoires. Bien évidemment, ce service a un coût. Comptez 10 à 20 % du montant du loyer, si l'agence se charge de tout.



Le cas spécial des résidences services.

Si vous désirez investir dans une résidence services seniors ou étudiants, vous signerez un bail commercial de neuf ans avec l'exploitant de la résidence. En retour, ce dernier vous garantira la perception des loyers convenus. Pendant neuf ans, vous recevrez chaque mois le revenu de votre location sans avoir à vous soucier de quoi que ce soit !



Quel est le mobilier obligatoire ?

Depuis le 1er septembre 2015, les propriétaires bailleurs d'un bien meublé doivent doter leur logement, au minimum, des équipements définis par la réglementation avant de le louer. Un décret publié cet été, le 5 août 2015, en précise la liste :
- une literie avec couette ou couverture, des volets ou rideaux dans les chambres,
- des plaques de cuisson, un four ou un four à microonde, un réfrigérateur, un congélateur ou, à défaut, un réfrigérateur doté d'un compartiment à congélation d'une température maximale de - 6°, la vaisselle en nombre suffisant pour que les occupants puissent prendre les repas, des ustensiles de cuisine,
- une table, des sièges, des étagères de rangement, des luminaires,
- du matériel d'entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement (aspirateur s'il y a de la moquette, balai et serpillière pour du carrelage...).


Posté le 26/02/2016