Comment votre maison va se peupler de robots... pour vous aider à mieux vivre !

Cybedroid

Comme chaque année, le Salon des Services à la personne, qui se tenait du 15 au 17 novembre au parc des expositions de la porte de Versailles, a accueilli un grand nombre de visiteurs – près de 20 000. Et parmi les 150 exposants et leurs stands, on pouvait découvrir la Maison du Mieux Vivre, se présentant comme la " vitrine des solutions qui facilitent le quotidien à  domicile."

 

A l'entrée, Leenby vous accueille

Et si le futur nous replongeait dans le passé ? Celui où les nantis pouvaient s'offrir le luxe d'un majordome, ouvrant la porte d'entrée, accueillant les visiteurs bienvenus et prenant soigneusement leur manteau, chassant les intrus d'un poli mais ferme "Madame est sortie"... Demain, c'est un service qui deviendra peut-être un basique, assuré par un domestique... "semi-humanoïde"! Leenby, mis au point par la start-up Cybedroid, reconnaît ainsi sans aucune difficulté vos amis et vos proches, grâce à la détection, au suivi des visages et à la reconnaissance vocale. Du haut de ses 140 cm (pour seulement 30 kg et 20 degrés de liberté) il leur prodigue un accueil personnalisé, vous avise de leur visite, peut même leur demander de s'asseoir et leur proposer une boisson fraîche, qu'il amènera sur son plateau de service, accrochable sur son torse ! Construit à l'origine pour équiper le milieu médical, il peut gravir des rampes d’accès incliné jusqu’à 14%, fonctionner de manière autonome pendant 8 heures, et non seulement servir à la réception, mais aussi à la surveillance des lieux; il sait notamment détecter gaz et fumées. Il peut aussi gérer un agenda, prendre des photos, communiquer en réseau...  et bien sûr, il se déplace de manière autonome.

Au salon, Pepper ou Nao vous tiennent compagnie

Ils peuvent s'asseoir avec vous pour regarder la télé, mais aussi vous faire la conversation pendant le dîner... Vraiment étonnants, ces robots de forme humanoïde ont été créés dans le but bien précis de rompre la solitude, notamment celle des personnes âgées. Pepper est le premier robot de ce type à pouvoir reconnaître les principales émotions humaines et à savoir adapter son comportement à l'humeur de son interlocuteur ! Il sait aussi cumuler et trier les informations : plus il en apprend sur vous, vos goûts, vos habitudes.... plus il affine son comportement, mémorisant vos traits de caractère et votre personnalité; il évolue ainsi avec vous !  Au Japon, il est déjà présent dans plus de 140 agences bancaires, où il accueille, informe et divertit les clients, mais aussi dans certains foyers de particuliers... Plus petit, Nao, qui ne mesure que 58 cm de hauteur, est l'ancêtre de Pepper : lancé en 2006, il en est à sa cinquième version, de plus en plus évoluée. Attachant, interactif et personnalisable, lui aussi peut s'adapter aux besoins de chaque propriétaire... et devenir notamment une aide précieuse pour les personnes âgées et solitaires ! Il y a déjà 9000 Nao éparpillés dans le monde, au service d'entreprises ou de particuliers... et même sept Nao danseurs, qui ont rejoint la troupe du spectacle Robots créé par la chorégraphe Blanca Li en 2013 !

Dans la chambre, Paro joue les doudous

Du mal à trouver le sommeil ? Rien de tel qu'une peluche toute douce qui vous replonge en enfance : Paro, joli phoque aux grands yeux et à la petite tête ronde, est un  robot "socio-pédagogique", développé dès 1993 pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et troubles apparentés. Sa forme réconfortante et sa petite taille (57 cm, 2,5 kilos) permettent de le serrer dans ses bras, et il est capable de communiquer des émotions, telle que la joie, la surprise ou le mécontentement. Recouvert d’une fourrure bactéricide, il est équipé de 7 moteurs, qui lui permettent de bouger la tête en tous sens, cligner des yeux, remuer la queue et actionner ses deux nageoires latérales. Le son de sa voix provient d’un réel enregistrement de bébé phoque. Une douzaine de capteurs (toucher, positionnement, lumière) et 3 microphones (détection de la provenance du son par triangulation) renvoient des informations à un logiciel d’intelligence artificielle, qui adapte les mouvements et l’intonation. Il a d’abord été commercialisé au Japon en 2005, puis aux Etats-Unis en 2009 (Certification FDA en tant que robot thérapeutique). A ce jour, 3000 PARO aident des résidents et patients dans des établissements de soins de 30 pays, notamment scandinaves (plus de 300) mais aussi en Allemagne, en Italie ou en Suisse. Désormais distribué en France par Inno3Med, il vise d'abord le marché des maisons de retraite, mais pourrait peu à peu faire aussi son entrée dans les foyers, notamment ceux où vivent seules des personnes âgées.

A la cuisine, Sam empêche les glissades

Mis au point par la start-up américaine Luvozo, Sam est également  un robot de compagnie, visant à rompre l’isolement des personnes âgées mais aussi à éviter leurs chutes et à favoriser le maintien à domicile en toute sécurité : ce sympathique et avenant humanoïde détecte les éventuels obstacles grâce à ses capteurs et à un programme spécialement développé à cet effet. Il peut ainsi prévenir les proches ou le personnel de la maison de retraite, qui viendra retirer le danger potentiel... en attendant de savoir éliminer lui-même ses obstacles, ce qui fait partie de ses axes de développement ! D'ores et déjà, il est aussi capable de divertir et informer  ses propriétaires, mais aussi d'afficher sur son écran le visage d'un proche... et de permettre d'entrer en contact avec ce dernier. Sam est actuellement testé dans un réseau  américain de maisons de retraite, Prestige Care. Avant de faire son entrée chez nous, dans un futur qui se rapproche. Ainsi, la maison de demain sera habitée de nouveaux assistants dont le but sera bien simple : nous rendre la vie toujours plus facile!

 

Pour en savoir plus

Cyberdroid : http://www.cybedroid.com/

Luvozo : http://luvozo.com/

Posté le 21/11/2016