Entretien, un pouvoir d'achat immobilier supérieur

Denis Collot, directeur commercial et marketing d'Eiffage Immobilier, décrypte l'embellie sur le marché du neuf et explique les raisons pour lesquelles c'est le moment pour investir.

Selon la fédération des promoteurs immobiliers, les ventes dans le neuf, ont augmenté de presque 15 %, au cours du 1er trimestre 2016, pensez-vous que cette dynamique va perdurer ?

Denis Collot. Les Français pensent, avec raison, que c'est le bon moment pour acheter. Les taux d'emprunt sont historiquement bas et devraient le rester encore. L'augmentation du montant du PTZ en 2016 procure un pouvoir d'achat supérieur et le dispositif Pinel, qui permet une forte réduction d'impôt, est maintenu jusque fin 2017. Par ailleurs, les Français sont plus exigeants sur le confort et le montant de leurs charges, ce qui devrait bénéficier aux ventes dans le neuf.



Les prix de l'immobilier dans le neuf vont-ils continuer d'augmenter ?

D. C. Après une baisse, entre 2013 et 2015, les prix du neuf se stabilisent cette année. Notre priorité, chez Eiffage, est de vendre tous les logements et d'éviter les invendus. Néanmoins, la mise en place des nouvelles normes de type RT 2020 pourrait, effectivement, engendrer des coûts de construction plus élevés et donc une hausse des prix de vente.



Quel est l'impact du PTZ sur les primo-accédants ?

D. C. Les primo-accédants ont compris l'importance de cette aide financière qui peut atteindre jusqu'à 138 000 euros par foyer. Ils viennent, d'ailleurs, se renseigner régulièrement dans nos bureaux où nos vendeurs réalisent des simulations et sont souvent surpris par la faible mensualité de leur remboursement. Le logement neuf devient même, parfois, moins cher que l'ancien grâce au PTZ ! C'est un véritable déclencheur d'achat.



En dehors des dispositifs fiscaux avantageux, quelles sont les autres motivations pour investir dans le neuf ?

D. C. L'immobilier reste le placement préféré des Français : il permet, avec 0 euro d'apport, de se constituer un patrimoine et de se créer un revenu complémentaire pour sa retraite. L'investissement, dans le neuf, est encore plus attractif car le logement bénéficie de l'ensemble des garanties du promoteur, de très faibles charges de chauffage et de copropriété - avec les dernières normes de construction (RT 2012) - et de niveaux de confort très appréciables (grande luminosité, larges balcons, loggia ou terrasse, etc.). Les logements que nous construisons, aujourd'hui, sont donc fortement valorisés à la revente.


Posté le 21/11/2016