Marché de l'ancien, un cap porteur

Pour le réseau L'Adresse et son président Brice Cardi, peu importe que des élections aient lieu l'an prochain. La dynamique immobilière est en marche et s'annonce plus forte, selon lui, que les événements politico-sociétaux.

Comment s'est passé le 1er semestre 2016 pour votre réseau L'Adresse ?

Brice Cardi. Nous sommes à + 17 % de ventes par rapport au 1er semestre 2015 qui, déjà, avait été bon. Les raisons sont simples : le cycle immobilier est haussier ; les taux d'emprunt bancaires, déjà très bas en 2015, sont encore meilleurs ! Et, les conditions d'acquisition sont favorables, grâce au PTZ et au crédit d'impôt sur la transition énergétique. Le constat est le même partout, surtout dans les grandes villes. Bordeaux, Toulouse, Montpellier profitent à plein de leur attrait. Et les prix de vente, depuis deux trimestres, sont repartis à la hausse.



Les perspectives, pour la fin d'année et 2017, sont-elles favorables ?

B. C. Je suis optimiste, pour les derniers mois de 2016. Les acquéreurs vont profiter à plein des taux d'emprunt, anticipant d'éventuels changement législatifs en 2017, année électorale. Même pour 2017, je n'ai pas de raisons de m'inquiéter. Les Français vont continuer d'acheter car le cycle est porteur. Les périodes troubles, comme la nôtre, incitent les gens à l'achat. L'immobilier est, donc, une valeur refuge, pour protéger sa famille et se projeter dans l'avenir.



Quelle est l'actualité de votre réseau ?

B. C. Nous visons 250 membres fin 2016, année où nous n'aurons connu aucun départ du réseau. Une première, depuis 18 ans ! Les opportunités de nous rejoindre sont nombreuses, en PACA, Rhône-Alpes... Nos services aussi évoluent. Un nouveau site Web interactif ; une conciergerie en ligne pour accompagner les clients pendant leur projet ; un partenariat avec Imoxo, plateforme d'enchères en ligne pour que les vendeurs maximisent leurs chances de vente. 2017 s'annonce riche !


Posté le 21/11/2016