Construction, quels avantages à acheter dans le neuf ?

Pour une maison neuve ou un appartement neuf, l'achat est l'assurance de profiter d'équipements au goût du jour et d'une qualité énergétique certaine. Sans compter, un logement vraiment adapté à ses besoins.
 

À l'heure d'une acquisition immobilière, la question se pose. Neuf ou ancien ?

Les arguments en faveur du neuf sont nombreux. Ils tiennent autant à la modernité inhérente au bien qu'aux dispositifs fiscaux encourageant cet achat.

Premier avantage. Dans le neuf, on acquiert un logement adapté à ses besoins. C'est le cas si l'on fait construire sa maison. Pour un appartement, on sélectionne son bien (situation, étage, surface, exposition...), en fonction de son budget, certes, mais aussi de ses envies. Les promoteurs offrent, en effet, de larges choix sur leurs catalogues. Ce qui n'est, évidemment, pas le cas dans l'ancien.

Second avantage. Le logement neuf respecte les dernières réglementations de sécurité et d'isolation thermique. Il dispose aussi des ultimes innovations en matière de chauffage climatisation, moins gourmand que dans l'ancien. Conséquences : une meilleure protection et des économies d'énergie substantielles.

Troisième avantage. Les charges courantes sont plus faibles que dans l'ancien. Parce que, justement, la dépense énergétique est moins importante et qu'il n'y a pas, par définition, de travaux de rénovation à prévoir. Qui plus est, vous bénéficiez des garanties de parfait achèvement du constructeur promoteur et donc du remplacement ou de la réparation d'équipements, en cas de défectuosité.

Côté prix, fin 2015, le prix signé d'une maison, dans le neuf, était de 2 300 euros/m² en moyenne, contre 2 900 euros/m², dans l'ancien. Pour les appartements, la différence est en défaveur du neuf (4 650 euros/m² contre 3 500 euros/m² dans l'ancien) mais se justifie par la qualité des matériaux et des équipements proposés et, elle est compensée par les économies réalisées par la suite.



Des frais de notaire réduits.

Les droits de mutation sont moins élevés dans le neuf que dans l'ancien. Le montant des frais de notaire, lors de l'acquisition d'un bien neuf, ne dépasse pas 3 à 4 % de son prix de vente. Dans l'ancien, ils s'élèvent à 6-8 %. En prime, en cas d'achat en VEFA (Vente en l'état futur d'achèvement), on est exonéré de la taxe foncière pendant deux ans.



Le prêt à taux zéro (PTZ).

Ce prêt remboursable sans intérêt d'emprunt et sans frais de dossier est ouvert, sous conditions de ressources, aux primo-accédants souhaitant acheter leur résidence principale dans le neuf. Complété par un autre financement, son montant est déterminé en fonction de la composition du ménage et de l'emplacement géographique du bien. Le dispositif Pinel permet au propriétaire de louer son bien à un ascendant ou à un descendant. Les investissements réalisés par le biais d'une Société civile de placement (SCP) profitent des mêmes avantages que ceux effectués par les particuliers.


Posté le 30/01/2017