Rénover sa maison, un bon investissement ?

Renovation

Nous adorons bichonner notre maison : en 2016, nous avons dépensé en moyenne 4 456 € pour améliorer son confort et nous sommes 40% à projeter de nouveaux travaux en 2017*. Mais est-ce un investissement rentable ?


"Tout ce qui améliore le confort, non seulement on en bénéficie immédiatement, mais à terme la maison sera valorisée", assure Giovanni Lecat, délégué général pour Thermorenov,  qui regroupe des ensembliers de la rénovation dans  toute la France. Entreprendre des travaux, ce serait donc un calcul judicieux... à certaines conditions.

1- Privilégiez les travaux d'économie d'énergie

Pour 60% des propriétaires, les travaux de rénovation sont d'abord énergétiques, selon l'étude exclusive réalisée par Yougov pour PAP à l'occasion du Salon de la Rénovation, en janvier dernier. Un bon choix : d'abord, il y a des subventions, prêts aidés, incitations fiscales qui viennent vous aider à entreprendre ce type de travaux. Ensuite, en cas de revente, si  l'acheteur se rend compte  qu'il faut changer les vitres, refaire l'isolation, il va vouloir faire baisser le prix de beaucoup : en zones rurales c'est un gros élément de négociation. On a donc un taux de retour sur investissement maximal lorsqu'on met aux normes énergétiques actuelles une maison ancienne qui avait des niveaux de performances très bas !

2- Elargissez votre projet

Si vous vous lancez dans des travaux pour augmenter le confort énergétique, c'est aussi le moment de penser à ceux qui vont améliorer l'esthétique de la maison : c'est plus rentable de concevoir dès le début un projet global que de recommencer des travaux de nature différente quelques temps après ! Il faut penser au long terme : tout ce qui rend la maison plus attractive, même un simple ravalement, une  modernisation des espaces intérieurs, une installation domotique, va forcément amener une augmentation de la valeur patrimoniale.

3- Au moment de revendre, rafraîchissez

Il  n'y a pas forcément besoin de travaux très lourds ni très coûteux pour rendre la maison plus attrayante aux yeux des acheteurs : l'argent engagé sera vite récupéré, c'est le principe du home staging. Voir que la maison est en bon état, qu'elle donne envie, ça a un impact…

4- Misez sur l'agrandissement

Même mimine, une augmentation de surface est une énorme possibilité de plus value pour votre maison ! Les travaux ne sont pas forcément très lourds : on peut opter pour des constructions préfabriquées à installer dans le jardin, des ossatures métalliques ou en bois pour rehausser la maison... Ce sont de nouvelles solutions  rapidement mises en œuvre, peu contraignantes, sans déchets, sans nuisances sonores. Quant au coût, il faut compter en moyenne 40 000 euros pour une extension,  mais on peut générer ainsi une rentabilité locative : dans les zones tendues, les travaux sont à peine finis que l’investissement est déjà rentabilisé !

Brigitte Valotto

*Sondage Yougov réalisé en ligne sur 2006 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus,  du 5 au 7 décembre 2016, et publié à l'occasion du Salon de la Rénovation qui avait lieu à Paris à la fin décembre 2016.

 

Posté le 13/02/2017