R... comme... Rénovation

Rénovation

Quelles différences entre restaurer, rénover, réhabiliter, réaffecter ? Des termes de pro, qui commencent tous par la même lettre mais ne désignent pas le même chantier. Petit lexique pour mieux s'y retrouver !

 

Réaffecter

Vous avez acheté une ancienne gare, ou une école de village, pour en faire votre résidence principale ? Il va falloir engager une démarche de réaffectation des lieux : autrement dit, transformer un local agricole, industriel, commercial ayant appartenu à l’État en logement.
Ce qu'il vous faut ? Le feu vert du service urbanisme de la commune, également celui des Monuments Historiques si le bâtiment est classé (très difficile dans ce cas d'obtenir une réaffectation !) et s'il est en copropriété, l'accord du syndic.

 

Réaménager

Vous voilà entré dans les lieux ? Il ne vous reste plus qu'à réaménager l'intérieur de votre nouvelle habitation : autrement dit, en concevoir l'agencement, abattre des cloisons, en monter d'autres,  changer l'affectation des pièces... A la croisée entre architecture d'intérieur et décoration, design, ergonomie, l’aménagement suppose l'intervention de divers corps de métiers et de plusieurs compétences.

 

Reconvertir

Si vous avez choisi de transformer une ancienne usine en lieu d'habitation, il est possible qu'il soit nécessaire de procéder à une dépollution des lieux ! Mais même s'il faut seulement rénover et réhabiliter, attendez-vous toujours à un chantier de taille, dans le cadre d'une reconversion : le terme désigne l'ensemble des travaux nécessaires pour transformer un lieu réaffecté à usage d'habitation.

 

Réhabiliter

On parle de réhabilitation quand on reconvertit un bâtiment  tout en gardant son aspect extérieur d'origine. On vous demandera notamment de réhabiliter si vous achetez un bâtiment  faisant partie du patrimoine : pas question de poser des panneaux solaires sur le toit d'un ancien couvent transformé en immeuble d'habitation, pas question d'implanter une pompe à chaleur contre le mur extérieur d'une chapelle devenue maison... même si, en réaffectant des bâtiments historiques et en les aménageant, on se doit aussi d'améliorer leurs performances énergétiques, on ne doit pas dénaturer l'ensemble de la construction.

 

Rénover

Refaire la toiture et les extérieurs, mais aussi la plomberie et l'électricité, désamianter, améliorer les performances énergétiques, passer aux énergies renouvelables, changer portes et fenêtres, remplacer des escaliers ou des sanitaires et  réaménager tout l'intérieur...  : la rénovation désigne l'ensemble des opérations qui vont améliorer et transformer le bâtiment.

 

Restaurer

De la même manière qu'on réhabilite un bâtiment faisant partie du patrimoine historique et architectural en conservant son aspect extérieur, on le restaure en essayant de respecter son style original : on fera donc appel à des artisans qualifiés et spécialisés, qui peuvent utiliser des techniques d'époque, des matériaux nobles, en cohérence avec la construction d'origine. En ce cas, on parle de restauration plutôt que de simple rénovation !

 

Posté le 01/08/2016